Rubens Mikindo : «Nous allons chasser le pouvoir en place et la Communauté Internationale va nous suivre»

Rubens Mikindo : «Nous allons chasser le pouvoir en place et la Communauté Internationale va nous suivre»

avril 21, 2017 Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 21 avril 2017) – C’est le Secrétaire Général Adjoint en charge de la mobilisation et des stratégies au sein de l’UDPS qui l’a dit ce vendredi 21 avril à Goma. C’était lors d’une séance de mobilisation des cadres de son parti et du Rassemblement.

Rubens Mikindo a, au cours de cet échange, passé au peigne fin l’Accord de la Saint Sylvestre et la résolution 2348 des Nations-Unies avant de partager avec les cadres des partis politiques du Rassemblement les enjeux de l’heure et les stratégies à mettre sur pied pour mettre fin au régime en place.

Selon le Secrétaire Général Adjoint de l’UDPS, le Gouvernement de Joseph Kabila a un mois pour se ranger derrière l’Accord du Centre Interdiocésain de peur d’être chassé par la population.

Et d’ajouter : la Communauté Internationale viendra après pour soutenir cette victoire citoyenne, le peuple congolais étant fatigué par le régime en place qui ne s’occupe plus de son social.

Évoquant la polémique autour de Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi, ce cadre de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social parle d’une phobie de la Majorité Présidentielle qui est en perte de vitesse et ne jure que par l’anéantissement politique de Katumbi qui est un allié de l’UDPS.

Rubens Mikindo a, toutefois, réitéré l’attachement de son parti aux bons offices de l’ONU et de la CENCO pour arrêter cette hémorragie dont souffre la démocratie congolaise.

DEPECHE.CD