Réconciliation nationale : ‘’ Le dialogue que nous demandons n’est pas pour mettre en cause la légitimité de Félix Tshisekedi’’ (Franck Diongo)

Réconciliation nationale : ‘’ Le dialogue que nous demandons n’est pas pour mettre en cause la légitimité de Félix Tshisekedi’’ (Franck Diongo)

Il y a 2 semaines Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 10 avril 2019) -Vivement la réconciliation nationale. Tel est le vœu de Franck Diongo qui rêve d’un Congo nouveau. Dans une interview accordée à DEPECHE.CD, le Président du MLP précise que le dialogue qu’il recommande n’a pour objectif de remettre en cause la légitimité du Président de la République.

« Le dialogue que nous demandons n’est pas pour mettre en cause la légitimité de Félix Tshisekedi. Si on a toléré Mzee Laurent Désiré, on a toléré Joseph Kabila par deux fois, pourquoi on ne peut pas tolérer que Félix Tshisekedi organise le pays comme une sorte de transition qui commence pour un nouveau départ. Nous allons décider par exemple si nous devons ou pas maintenir la même CENI ou la Cour Constitutionnelle ? », s’est-il interrogé.
Pour le Président du MLP, le dialogue constitue une des valeurs de la démocratie. Dans son essence, dit-il, le dialogue vise à construire.
« Qu’on l’appelle Forum national, concertation nationale, dialogue nationale ou large débat national, la finalité c’est la réconciliation nationale. Il n’y a pas des réconciliations sans justice. La motivation principale c’est d’aboutir à la réconciliation de tous les congolais parce que les élections nous ont divisé. Il y a Jean-Pierre Bemba qui a été irrégulièrement exclu des élections. Il y a Olivier Kamitatu, Mbusa Nyamuisi, etc qui ne peuvent pas revenir au pays », a-t-il expliqué.

DEPECHE.CD