[RDC-Ville morte] C. Mutamba parle d’un échec et déclare : « la NOGEC considère que par ce geste, le peuple a choisi une seule voie, celle d’aller vers des élections…»

[RDC-Ville morte] C. Mutamba parle d’un échec et déclare : « la NOGEC considère que par ce geste, le peuple a choisi une seule voie, celle d’aller vers des élections…»

Il y a 7 mois Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 10 mars 2018) – Dans une déclaration rendue public vendredi 9 mars, le Coordonnateur de la Nouvelle Génération pour l’Émergence du Congo, NOGEC, a qualifié d’échec la journée ville morte décrétée par les mouvements citoyens pour dénoncer les répressions sanglantes des manifestations pacifiques en République Démocratique du Congo.

Selon Constant Mutamba, « l’appel du Collectif des Mouvements Citoyens de la RDC auquel se sont joints notamment le Comité Laïc de Coordination (CLC) de l’église Catholique de Kinshasa et quelques partis politiques de même obédience, a été boudé par toute la population kinoise en particulier et le peuple congolais dans sa grande diversité en général ».
« la NOGEC considère que par ce geste, le peuple a choisi une seule voie, celle d’aller vers des élections démocratiques attendues par tous », a déclaré le Coordonnateur de la NOGEC.
Et d’ajouter, la NOGEC réitère son appel à des élections paisibles « Maponami Na Kimia », « entendez les élections dans la paix » afin de permettre l’éclosion d’une alternance pacifique et durable en République Démocratique du Congo.
DEPECHE.CD