RDC : Suspension de Kanyama, le BCNUDH remet sur la table l’opération Likofi

RDC : Suspension de Kanyama, le BCNUDH remet sur la table l’opération Likofi

avril 19, 2017 Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 19 avril 2017) – Venu présenter le rapport révélant les tendances des violations des droits de l’homme, à la conférence de la Monusco, le Directeur du Bureau Conjoint des Nations-Unies au Droits de l’Homme (BCNUDH) en Rdc a été obligé de réagir sur la suspension du Général Kanyama.

« Nous n’avons pas de commentaire à faire sur cette suspension « , dit-il. Et de poursuivre : « Nous espérons que toute la lumière sera faite sur les violations des droits de l’homme perpétrés au cours des opérations Likofi « .

Sous la gestion Richard Muyej, ex Ministre de l’Intérieur et Sécurité, c’est bel et bien le Général Kanyama, alors Colonel qui avait mené avec poigne la controversée opération Likofi « coup de poing en lingala -une dialecte couramment parlé à Kinshasa- » lancée contre les Kuluna sous le Gouvernement Matata 1.

Pour plusieurs organisations des droits de l’homme, sa suspension risque, si elle s’avère définitive, de mettre aux placards leurs demandes d’enquêtes sur les exécutions extrajudiciaires qu’ils estiment avoir été commis.

DEPECHE.CD