RDC-Sud-ubangi : un conflit interethnique fait déjà plus de 200 morts à Budjala

Il y a 2 semaines Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa le 9 juin 2019)-Plus de 200 morts, 120 blessés et 1000 déplacés, c’est le bilan des affrontements entre deux ethnies, les ngwandi et les mbunza, dans la province du Sud-ubangi, territoire de budjala.

À en croire notre source qui a choisi l’anonymat, les deux peuples s’entretuent à cause de la forêt Toyo (ngubia), une forêt de plus de 150 hectares qui sépare les deux villages.

« Il y a de cela quelques années, cette forêt a été remise aux ngwandi à l’issue d’un procès qui a eu lieu au secteur de Bolingo. Aujourd’hui encore le même problème surgit et cette fois avec beaucoup de dégâts matériels et pertes en vies humaines, plusieurs maisons de ces villageois ont été incendiées de deux côtés »,a-t-il indiqué.

Avant d’ajouter que les FARDC sont déjà sur place pour atténuer la situation, mais également une forte délégation provinciale qui viendra de Gémena sera à Budjala ce lundi 10 juin pour s’enquérir de la situation et voir comment renforcer la sécurité dans cette contrée du pays, où les habitants ne vivent que de l’agriculture.

 

Chancelat Tshala/DEPECHE.CD