[RDC-Société FAB Congo] Plus de 6000 travailleurs risquent de perdre leur emploi, Toussaint Alonga interpelle 

[RDC-Société FAB Congo] Plus de 6000 travailleurs risquent de perdre leur emploi, Toussaint Alonga interpelle 

Il y a 2 mois Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa ,le 13 septembre 2018)-Le député National, élu du Mont Amba, Toussaint Alonga tient à connaître la raison du bloquage de travail à la société de transformation des sons de blé située sur la 5 ème Rue Industeiel dans la commune de limete. Dans ce dossier,  plusieurs travailleurs congolais risquent de perdre leurs emplois.

En effet, c’est depuis l’accident survenu le 28 août dernier que les travailleurs de FAB Congo ne produisent plus la farine sur le marché congolais et cela fait suite à l’expulsion du patron de cette société, Monsieur Zacharie Kanso.

Informé par un groupe des travailleurs de cette société de la situation, le député National Toussaint Alonga a dénoncé « le silence coupable » des ministres de l’industrie, de travail et prévoyance sociale sur cette question.

« Comment les congolais peuvent-ils être sacrifiés au profit des intérêts sordides d’un groupe des gens ?  Pourquoi le Gouvernement ne protège pas l’emploi qui existe déjà ? », a-t-il déploré.

Toussant Alonga a aussi promis de porter cette affaire au parlement pour une solution palliative.

« Au lieu de le laisser indeminiser les congolais morts lors de l’incident survenu le 28 août dernier, on préfère expulser le Gerant et fermer la société FAB Congo », a-t-il souligné.

Il en appelle également à « l’implication personnel du Président de la République pour une solution adéquate pour sauvegarder les intérêts de tous les travailleurs congolais de cette société.

FAB Congo emploie des congolais à Kinshasa, Matati et Boma, ils sont plus de 6 000 qui risquent d’aller au chômage et cela pourrait avoir des conséquences desastreuses dans plusieurs menages dans les trois villes a dit Cet élu du peuple.

DÉPÊCHE.CD