RDC : Signature de Babala, un «Dérangement Particulier» au MLC

RDC : Signature de Babala, un «Dérangement Particulier» au MLC

avril 28, 2017 Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, 28 Avril 2017) – Ont-ils mordus à l’hameçon ? La question est sur certaines lèvres. Seuls, les signataires représentant le Front pour le Respect de la Constitution (FRC) avec, évidemment, à sa tête le MLC de Jean-Pierre Bemba Gombo toujours gardé aux geôles de la CPI, peuvent en répondre.

Selon des indiscrétions, il y aurait eu comme un appât, entre autres, la Présidence du CNSA déjà disputée depuis le dialogue du Centre Interdiocésain par le Rassemblement que l’Opposition signataire de l’Accord du 18 Octobre qui aimerait voir à ce poste le très téméraire Vital Kamerhe.

Même si Babala Fidèle et consorts soutiennent, à qui veut l’entendre, avoir agi selon la volonté du chairman JP Bemba, il n’en demeure pas moins que cette signature semble causer des dérangements particuliers tant au sein du Front que du Mouvement de Libération du Congo.

À tout dire, le fin mot de cette gronde sera connu au retour d’Eve Bazaïba, la cheftaine de la délégation du FRC aux discussions directes de la CENCO. Elle se trouverait pour le moment aux Etats Unis.

Une source proche de la dame de fer confie qu’elle s’exprimera dès son retour à Kinshasa. Sa signature manque pour l’instant au bas de l’Arrangement Particulier Relooké et signé le jeudi dernier.

S’il faut le dire, ledit jeudi, Eve Bazaïba, à travers une déclaration signée de sa plume, dénonçait une messe noire au Parlement.

Et, avec fermeté, elle a déclarait que l’Arrangement Particulier ne pouvait être ratifié et conclu que par les 32 dialogueurs du Centre Interdiocésain.

Que va-t-elle faire si le mot d’ordre de signer est bel et bien donné par Jean-Pierre Bemba? La question reste posée.

DEPECHE.CD