[RDC-Sécurité] Une policière sème la terreur à Bandalungwa

[RDC-Sécurité] Une policière sème la terreur à Bandalungwa

Il y a 2 semaines Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa,  2 octobre 2018)-Une major de la police nationale congolaise a procédé à une saisie systématique des chaises le long de terrasses se trouvant aux abords de l’avenue 8 décembre à bandal Tshibangu. La raison avancée par l’officier est qu’il y aurait un arrêté qui oblige les tenanciers de terrasses d’ouvrir seulement à partir de 17h00′.

Seulement remarque le média en ligne, si arrêté il y a, pourquoi ne pas sensibiliser ces commerçants avant la répression ? Car sommes-toutes, ils sont et restent partenaires de l’État Congolais. En payant les impôts, les taxes et les salaires de leurs personnelles, ils contribuent tant soit peut à l’activité économique non seulement de la ville de Kinshasa, mais également du pays.
Ces commerçants sollicitent l’implication de l’autorité politico-administrative en l’occurrence le bourgmestre de la commune de bandalungwa qui lui aussi est tenancier d’un bar de renom dans la ville de Kinshasa, cela va de la tranquillité et de l’apaisement du climat social dans la ville de Kinshasa.
DÉPÊCHE.CD