[RDC-Sécurité] Tueries dans le Masisi, le sénateur David Karimbi hausse le ton

[RDC-Sécurité] Tueries dans le Masisi, le sénateur David Karimbi hausse le ton

Il y a 7 jours Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 9 octobre 2018)-Ce fils du territoire de Masisi n’est pas resté indifférent et se dit très indigné et préoccupé par les nouvelles tueries dans son territoire natal où certains ennemis de la paix ont commencé à tuer hommes et bêtes par machette.

Le sénateur David Karambi Fati dit avoir compati avec les familles touchées par ce massacre et appelle les uns et les autres à cultiver la paix et le bien-être social.

« Je voudrais présenter ici mes condoléances les plus émues aux familles éprouvées de Rubaya, des villages Tungure, Kalambayire et Kathembe qui ont subi des attaques sans précédent comme ceux de Beni » indique cet honorable sénateur qui craint que cette crise en répétition embrase  tous le territoire puisque les localités sont très proches au Nord comme au Sud dans toutes les collectivités.

Ce dernier condamne avec force ces actes qui sont de nature inhumaines car ces hors la loi
s’emprennent à la population et leur bien et inflige la paisible population à des désordres non programmés et qui abandonnent leur habitations ainsi que leurs biens à cause de ces attaques sans nom.

« En tant que parlementaire et natif de l’entité, nous demandons au gouvernement de la République de diligenter une enquête immédiate afin que ces inciviques soient traduits devant les cours et tribunaux et nous demandons aux autorités politico administratives et sécuritaires de pouvoir s’investir d’avantage dans le souci de sécuriser la population qui se sent abandonner à elle-même alors que l’Etat a la mission de protéger la population et leurs biens » affirme ce sénateur.

Au finish, cet honorable sénateur invite la population locale à collaborer avec les forces de l’ordre dans la dénonciation de l’ennemi et prêche la paix au sein des différentes communautés du Nord Kivu tant à Masisi dans le Nord Kivu qu’à Kalehe dans le Sud Kivu et sur tout l’ensemble du territoire national pour un développement durable car tant que notre territoire sera insécurisé il n’y aura pas
de paix a-t-il conclu.

DEPECHE.CD