RDC -Santé,plus de 17 morts enregistrés suite à une nouvelle maladie inconnue au Nord Kivu

RDC -Santé,plus de 17 morts enregistrés suite à une nouvelle maladie inconnue au Nord Kivu

Il y a 4 mois Non Par La rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 1er Aout 2018) C’est depuis le mois de mai que cette maladie s’est manifestée dans la commune rurale de Mangina située à 30 kilometres à l’Est de la ville de Beni au Nord Kivu.

Le Ministre provincial de la santé au Nord Kivu contacté par Depeche.CD confirme la présence de celle-ci et reconnait mort d’hommes mais indique qu’il est encore trop tôt pour parler d’une épidémie car plusieurs critères doivent être réunies avant de déclarer une épidémie dans un pays.

« l’épidémie ne se déclare pas sur les réseaux sociaux mais il y a des personnes habilités pour déclarer l’épidémie »soutient  le Dr Martial KAMBUMBU KAYENGA qui indique que cette maladie se manifeste par certaines manifestations dont des signes de diarrhée, de vomissement qui arrivent à un stade final avec des hémorragies digestives.

Le Ministre de la santé au Nord Kivu pense que suite à la grève des infirmiers qui ne remontaient plus les informations au niveau de la hiérarchie afin que des analyses et des mesures appropriées soient vite déclenchées et ceci a fait que la prise en charge ne soit pas effective. 《Ce sont des conséquences des grèves prolongées car ces derniers ont débuté leur mouvement de grève depuis le mois de février dernier》poursuit ce dernier qui indique que cela fait partie de leur cheval de bataille quotidien afin que les infirmiers soient remis dans leurs droits afin que la situation redevienne à la normale afin de le permettre à faire des analyses épidémiologiques chaque semaine pour trouver des solutions même avant que la situation ne s’empire.

Dr Martial KAMBUMBU KAYENGA conclut en indiquant également que cette maladie n’a jusque-là pas touchée toute la commune rurale de Mangina; seule une partie est affectée jusqu’à l’heure. Pendant ce temps les autorités sanitaires de Mangina parlent de 17 morts déjà. Le Maire adjoint de Beni BAKWANAMAHA MODESTE appelle la population à une stricte vigilance et au respect des règles hygiéniques établies afin d’éviter la propagation de cette épidémie dans la ville de Beni.

DEPECHE.CD