[RDC-Relève académique] ESU : Le gouvernement envoie 100 Ingénieurs pour le doctorat et master  à Durban dès le mois prochain

[RDC-Relève académique] ESU : Le gouvernement envoie 100 Ingénieurs pour le doctorat et master  à Durban dès le mois prochain

Il y a 1 semaine Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 13 septembre 2018)-La bourse pour l’émergence du Congo est désormais une réalité à l’ESU.   Comme annoncé, le gouvernement enverra dès le mois d’octobre prochain, 100 ingénieurs de la polytechnique,  de L’ISTA et de L’INBTP pour le master et doctorat  en Afrique du sud.  Il s’agit là de la première  vague car l’objectif du gouvernement est de former (dans des pays où la technologie est très avancée) plus de 1000 corps scientifiques et étudiants par an.  En séjour  à Durban,  le patron de l’enseignement supérieur et universitaire, Steve  Mbikayi a visité Durban University of Technologie, établissement qui accueillera ces ingénieurs dès le mois d’octobre prochain. Il faut souligner que c’est le gouvernement de la République qui prendra en charge tous les frais. Et après  la formation,  ces bénéficiaires devront travailler au moins pendant 5 ans en RDC dans le but de résoudre  la question de la relève académique.  

Dans un tweet, Steve Mbikayi donne des précisions sur sa mission en Afrique du Sud.

 » Ce jour, j’ai visité Durban University of Technology où l’ESU enverra en Octobre, 100 Ingénieurs de la polytechnique, de l’ISTA et de l’INBTP pour le master et le doctorat en vue de résoudre le problème du manque des professeurs dans 4 ans. Après l’Afrique du sud, la Corée du Sud (pr le 1er cycle) et le canada », a-t-il écrit.

Pour rappel,  le gouvernement par le biais du ministère de l’enseignement supérieur et universitaire pense envoyer 500 à  1000 étudiants dans les pays avancés (France,  Canada,  Corée,  Cuba,  Afrique du Sud,…) pour le master et doctorat au frais de l’État congolais.  Ce projet présenté et défendu par le ministre  de L’ESU au gouvernement est désormais une réalité.

Les bénéficiaires de la bourse pour l’émergence du Congo ne payeront aucun frais.  Tout sera payer par le gouvernement. Toutes les dispositions sont prises quant à ce.

DÉPÊCHE.CD