RDC : Qui de Babala, Olenghankoyi et Kamerhe prendra le CNSA?

RDC : Qui de Babala, Olenghankoyi et Kamerhe prendra le CNSA?

mai 15, 2017 Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 15 Mai 2017) – La succession d’Etienne Tshisekedi à la tête du Conseil National de Suivi de l’Accord et du Processus Électoral (CNSA) est une des palpitantes questions de l’heure. Après la mise en place du Gouvernement, Joseph Kabila veut foncer avec la mise en marche de cet organe. D’où, a-t-il donné 48 heures aux parties prenantes de lui faire parvenir la liste de leurs délégués pour cette institution d’appui à la démocratie.

Selon l’Arrangement Particulier signé le 27 Avril 20167, ce sont les membres de cet organe  réunis autour de l’Institution « Président de la République » qui devront régler l’épineuse question du successeur d’Etienne Tshisekedi aux commandes du CNSA. Mais, qui sera désigné? Ce poste important durant la transition intéresse au plus haut point trois composantes.

Primo, le Rassemblement d’Olengankhoyi qui, selon l’esprit de l’Accord de la Saint Sylvestre, aimerait voir ce dernier, en qualité du Président du Conseil des Sages du Rassop, coiffer le CNSA.

Secundo, il y a le Front pour le Respect de la Constitution. Lui, depuis le vivant d’Etienne Tshisekedi réclamait la couronne de cette institution. La concession faite au Rassemblement était due à la grandeur du Sphinx de Limete. Maintenant que depuis le lider maximo n’est plus, le Front qui aurait signé l’Arrangement Particulier avec la promesse du pouvoir d’avoir gain de cause, selon des indiscrétions, s’attend à être, enfin, assouvi.

Tertio, il y a Vital Kamerhe qui est présenté comme l’héritier légitime de Tshisekedi au CNSA car s’il faut s’en tenir aux dernières élections, c’est lui qui venait juste après le papa de Felix.

Par ailleurs, d’autres analystes estiment que puisque le Rassemblement dissident a pris la Primature et la mouvance présidentielle a gardé la Présidence, l’Opposition signataire de deux accords (18 Octobre et 31 Décembre 2016) voudrait, elle, prendre le CNSA.

Et d’insister, celui qui sera Président du CNSA devrait être en odeur de sainteté avec le régime.  Toutefois, seul l’avenir saura dire qui de ces trois groupes (qui attendent déposer leurs listes dans les prochaines heures) pourra atteindre ses objectifs. Certains n’excluent pas l’hypothèse d’un outsider.

DEPECHE.CD