[RDC-Presse] Quatre journalistes de Africanews enlevés tôt ce matin 

[RDC-Presse] Quatre journalistes de Africanews enlevés tôt ce matin 

Il y a 4 semaines Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 19 octobre 2018)-Des Policiers ont procédé tôt ce matin à l’enlèvement de quatre journalistes d’AfricaNews. Il s’agit notamment de  Octave Mukendi, Bruce Landu… et Roddy Bosakwa, restés à la rédaction pour le marbre. Ces professionnels des médias sont  conduits vers une destination inconnue. Le numéro 1 de ce média, Achille Kadima dénonce cette façon de faire. Encore que lui même vit déjà en clandestinité à cause des menaces des personnes qui se présentent comme membres de l’école de formation de la police. Une plainte est déposée au parquet général de la République par Achille Kadima

Achille KADIMA MULAMBA
Directeur général-Directeur de publication

 

Kinshasa, le 18 octobre 2018

Concerne : Plainte contre inconnus
A Monsieur l’Inspecteur Général de la Police
Nationale Congolaise
à Kinshasa-Gombe

Monsieur l’Inspecteur Général,
J’ai l’honneur de venir par la présente vous saisir pour l’objet repris en concerne.
En effet, depuis six jours, des personnes en tenue civile non autrement identifiées mais se réclamant tantôt de la Direction de la Formation de la Police Nationale Congolaise, tantôt des Services Spéciaux, s’adonnent à ma recherche, au siège du Journal, sans mandat de justice.
Pour votre gouverne, je me permets de vous informer que par sa livraison du vendredi 12 octobre 2018, notre Trihebdomadaire a publié un article sur l’enquête ouverte par vos services d’inspection sur les rations des élèves policiers et les convocations adressées aux responsables de la Direction de la Formation de la Police Nationale Congolaise. Des éléments de la Police non autrement identifiés ont interpellé quelques vendeurs des journaux à l’entrée du bâtiment administratif de la SCTP et leur ont ravi des exemplaires de cette parution.
Ainsi donc, qu’il plaise à votre autorité d’ouvrir une enquête pour non seulement identifier les personnes sus indiquées mais aussi connaitre leur motivation profonde et que justice soit faite.
Aussi, j’en appelle à toutes les autorités qui me lisent en copie de mettre tout en œuvre pour décourager cette politique d’intimidation d’une autre époque en ce moment particulier de l’histoire de notre pays.
Veuillez agréer, Monsieur l’Inspecteur Général, l’expression de mes sentiments respectueux.

Achille KADIMA MULAMBA
Directeur Général-Directeur de Publication
AfricaNews.