RDC : Pour Mende, les propos de Nangaa ne violent pas la Constitution

0
333

(Kinshasa, le 13 Juillet 2017) – Lors de son face-à-face avec la presse ce jeudi à Kinshasa, le Porte-parole du Gouvernement Congolais a en réaction aux attaques de tout bord contre le Président de la CENI pour sa déclaration sur l’impossibilité d’organiser les élections cette année en RDC, invité les détracteurs de Corneille Nangaa à se conformer à la Constitution.

« L’honnêteté intellectuelle commande que quiconque pense le contraire démontre en quoi les déclarations du Président de la CENI à Genève et à Paris faisant état des difficultés rencontrées par la Centrale Électorale à tenir le délai de décembre 2017 violerait les prescrits de la Constitution ou enfreindrait un seul principe de l’Accord du 31 décembre 2016 », a-t-il déclaré.

Et de renchérir, à la réflexion, il s’agit d’une intrusion illégitime de certains acteurs nationaux et internationaux non habilités dans le champ des compétences exclusives de la CENI.

DEPECHE.CD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here