RDC-Politique: A. NZANGI  pour l’enrôlement de la Diaspora

RDC-Politique: A. NZANGI  pour l’enrôlement de la Diaspora

Il y a 2 mois Non Par La rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 6 juin 2018) Le débat général autour des deux textes de loi relatifs au processus électoral en cours initiés par le député national Henry Thomas Lokondo est suspendu et pourra continuer après l’éclairage du Président de la Ceni. Corneille NANGAA doit présenter aux élus du peuple les raisons pouvant justifier l’impossibilité matérielle de son institution d’organiser l’enrôlement de la Diaspora.

Cependant lors de son intervention, le député national Antoine Nzangi a indiqué qu’il est inconcevable que cette initiative de priver la diaspora du vote de leur président de la république vienne d’un élu du peuple ou de l’assemblé nationale.

L’élu du territoire de Yakoma dans le nord Ubangi note que certains députés nationaux siégeant à l’assemblée nationale détiennent la double nationalité et vont pouvoir participer librement au processus électoral en cours   et voilà qu’ils sont prêts à voter une loi pour priver les congolais d’une seule nationalité résidant à l’étranger du vote.

L’accord de la Saint Sylvestre tenait en outre au respect du principe du vote des congolais résidant à l’étranger pour l’élection présidentielle mais faces aux facteurs endogènes et exogènes, le député national Henry Thomas lokondo soumet deux textes modificatifs pour lever les contraintes juridiques.

DEPECHE.CD