RDC : Paternité de l’œuvre littéraire « Miss Vodacom », Jean Luc Djungu contredit Thambwe Mwamba

RDC : Paternité de l’œuvre littéraire « Miss Vodacom », Jean Luc Djungu contredit Thambwe Mwamba

Il y a 9 mois Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 31 Octobre 2017) – Le Ministre de la Justice, Garde de sceaux et droits humains, Alexis Thambwe Mwamba a, lors de l’ouverture de l’Assemblée Générale Extraordinaire du Conseil Supérieur de la Magistrature parlé malencontreusement de l’œuvre littéraire « Miss Vodacom Congo », propriété de Monsieur DJUNGU SUNGU OKELE Jean-Luc, qui, du reste n’a rien de commun en concept et en règles, avec « Vodamiss ».

Pour sa part, Jean Luc Djungu se réclame l’auteur concepteur de l’œuvre littéraire « Miss Vodacom Congo », déclarée en date de 28 juin 2010 à la SOCODA. Que fort de sa conception et de son droit de propriété ainsi protégé, il va saisir le Tribunal de Commerce de Kinshasa/Gombe pour dénoncer l’exploitation illicite par la Société Vodacom Congo SA sur son œuvre « Miss Vodacom Congo ».

Le Tribunal de Commerce rendit en date du 3 janvier 2017 sous RCE 4784 un jugement dans lequel, il constata et confirma Monsieur DJUNGU SUNGU OKELE propriétaire exclusif de l’œuvre littéraire « Miss Vodacom Congo » et condamna la société Vodacom SA à lui payer l’équivalent en Francs Congolais à titre de dommages et intérêts.

Dépêche.cd