RDC-Nord-Kivu : la ville de Goma abrite la 14e édition du « congo international film festival » 

RDC-Nord-Kivu : la ville de Goma abrite la 14e édition du « congo international film festival » 

Il y a 2 semaines Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

-(Kinshasa, le 06 juillet 2019)-Le « Congo International Film Festival » (CIFF) tient sa 14e édition à Goma (RDC) depuis ce samedi 05  juillet 2019. Ce festival sera organisé jusqu’au  14 Juillet 2019 sous le thème « Kwa ukweli »,« Pour la vérité ».

Étant le plus vieux festival international du cinéma du pays, cet évènement organisé par
Yole!Africa et Alkebu Film Productions rassemble plus de 10.000 personnes chaque année.
Le festival fait la promotion de la paix et de la protestation non-violente contre la guerre, tout
en attirant le regard du monde sur la richesse culturelle de la RDC, et en particulier les
initiatives locales qui abordent des problèmes urgents de la nation.

« Notre pays se trouve dans une situation qui nous donne la possibilité de rêver en deux sens.
Chaque action que nous posons maintenant peut nous amener, soit à un Congo meilleur, soit
à régresser dans les conflits et bain de sang, si nous ne faisons pas attention. Il nous faut à présent un engagement sincère pour donner la chance à notre pays après cette passation pacifique de pouvoir. Cette dose de sincérité et de vérité pour construire un pays
prospère s’impose » a déclaré Petna Ndaliko Katondolo, fondateur du CIFF.

Plusieurs évènements vont se dérouler pendant le CIFF 2019 dont les Projections de films, l’exposition photographique notamment « Transcend » sur la décomposition du regard colonial produit par Yole!Africa en partenariat avec l’Université de Nottingham et les participants dans les ateliers de décomposition du regard colonial à Goma et Lubumbashi; la Table ronde « Inspirer les femmes à travers les arts » avec Leslie Thomas (USA) ; Les Ateliers de formation et masterclass:
– « Afrofuturisme », politique de représentation et la réalisation des films en 360
degrés avec Petna Ndaliko (cinéaste)

Le festival s’est ouvert avec deux films :
« Mercy of the jungle » de Joël KAREKEZI (90 minutes, Rwanda, 2018) : 1998, région
du Kivu, à la frontière entre la RDC et le Rwanda. Alors que la deuxième guerre du
Congo fait rage, le Sergent Xavier, héro de guerre rwandais, et le jeune soldat Faustin
perdent les traces de leur bataillon. Ils se retrouvent alors isolés et sans ressources
pour faire face à la jungle la plus vaste, la plus dense, et la plus hostile du continent.

 

 

Dido Kayembe/DEPECHE.CD