[RDC-Nord-Kivu] Conflit minier dans le Masisi : la CNJIC très préoccupée

[RDC-Nord-Kivu] Conflit minier dans le Masisi : la CNJIC très préoccupée

Il y a 1 semaine Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 11 juin 2019)-Le conflit minier qui perdure dans le carré minier de Rubaya opposant deux entreprises minières du Nord-Kivu préoccupe au plus au point les organisations de la jeunesse du Nord-Kivu et les mouvements citoyens.

Tel est le cas de la coordination nationale de la jeunesse intercommunautaire de la RDC, coordination provinciale du Nord-Kivu qui se dit inquiet par rapport aux événements qui prévalent dans le site minier de la SMB Sarl à Rubaya.

Ces problèmes, pourtant économique tendent à revêtir un caractère tribalo-éthnique entre deux communautés Hutu et Tutsi.

La jeunesse intercommunautaire condamne par ailleurs l’affichage des photos des cadavres et la tendance à injecter la haine tribale entre deux communautés à cause des intérêts des uns alors que la procédure judiciaire serait en cours pour que le coupable de l’assassinat soit puni.

La jeunesse intercommunautaire exige le respect du protocole d’accord du 12/06/2018 qui institue un moratoire de 15 mois à l’Etat congolais ; le respect de ses engagements en créant des zones d’exploitations artisanales pour l’évacuation des creuseurs travaillant sur le périmètre d’exploitation 4731 de la SMB.

A la SMB de s’arranger pour payer dans un bref délai, la somme qu’elle doit aux creuseurs ; la traçabilité et la transparence dans la gestion des fonds alloués pour la participation du développement du Territoire de Masisi et la promotion de la jeunesse.

Notons que depuis ce conflit minier a déjà causé plusieurs dizaines des morts dans le carré minier de Rubaya en territoire de Masisi au Nord-Kivu.

 

Dido Kayembe/DEPECHE.CD