RDC : la police disperse la marche de ECCHA et interpelle quelques militants

RDC : la police disperse la marche de ECCHA et interpelle quelques militants

Il y a 3 mois Non Par La rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 30 juillet)-quelques militants du mouvement citoyen ECCHA ont été interpellés lundi par la police à Kinshasa alors qu’ils marchaient pour exiger la libération des filles mineures utilisées comme esclaves sexuelles au Kasaï.

Cette marche qui avait pour point de départ, l’avenue de la libération ex 24 novembre a été brutalement dispersée par la quelques minutes après.
Selon les organisateurs dont Ben José le coordonnateur, il était prévu de déposer un mémorandum au bureau de Jeannine Mabunda, la Représentante Spéciale du Chef de l’État en charge de la lutte contre les violences sexuelles faites aux femmes, et à l’ONU/Femme.
Une centaine de filles mineures sont utilisées comme exclaves sexuelles dans le territoire de Kamonia au Kasaï depuis plus de 12 mois. Malgré les efforts fournis par les organisations de défense de droits humains, elles n’ont jamais été remises en liberté.
DEPECHE.CD