RDC : La MONUSCO prend au sérieux la sécurité de l’hôpital de Panzi et du Dr. Mukwege

RDC : La MONUSCO prend au sérieux la sécurité de l’hôpital de Panzi et du Dr. Mukwege

mai 16, 2017 Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 16 Mai 2017) – Dans un message officiel publié sur son site, la MONUSCO a affirmé « prendre très au sérieux la sécurité du personnel de l’hôpital Panzi, ainsi que celle du Dr Mukwege ». Elle réitère également son engagement à sécuriser les données confidentielles de cette institution hospitalière.

Considérant l’existence d’une menace crédible contre le Dr Mukwege et les préoccupations exprimées par la fondation Panzi, la MONUSCO entend procéder à une évaluation de sécurité approfondie afin de déterminer le niveau de protection adéquat dans un proche avenir.

« Le 15 mai, la MONUSCO a déployé de manière préventive du personnel en uniforme à l’hôpital Panzi pour une protection 24h/24, et augmentera le nombre de patrouilles dans la zone jusqu’à ce que l’évaluation de sécurité soit terminée », précise le communiqué.

A la suite de la déclaration faite lors de sa conférence de presse du 10 Mai concernant la protection du Dr Mukwege, la MONUSCO a souhaité préciser qu’elle ne fournissait pas de protection 24H/24 à l’hôpital Panzi, et que cette tâche était assurée par la Police nationale congolaise (PNC).

Et de rappeler qu’elle avait retiré son personnel en uniforme permanent de Panzi en septembre 2015, car le niveau de sécurité a été évalué en fonction de la présence combinée de la Police nationale, du déploiement des gardes de sécurité bien formés, de la fourniture d’escortes au Dr Mukwege lors de ses mouvements au Sud-Kivu, et du déploiement de patrouilles périodiques à proximité de l’hôpital Panzi.

Toutefois, révèle la MONUSCO, son tweet du 10 Mai était erroné.

DEPECHE.CD