[RDC] la CENCO dénonce toute tentative de division de l’Episcopat congolais orchestrée à des fins politiciennes

[RDC] la CENCO dénonce toute tentative de division de l’Episcopat congolais orchestrée à des fins politiciennes

Il y a 3 mois Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

[Kinshasa, le 11 janvier 2018] -La Conférence Episcopale Nationale du Congo a enfin réagit officiellement pour dénoncer les attaques contre l’église catholique. Dans un communiqué rendu public ce jeudi 11 janvier 2018, la CENCO en appelle au respect des droits aux manifestations pacifiques et à la liberté de culte garantie par la Constitution de la République (cf. Art. 26). Par la même occasion, elle exige le respect et la considération dus aux autorités ecclésiastiques, en l’occurrence le Cardinal Archevêque de Kinshasa, le Nonce Apostolique en RD Congo et l’ensemble des Évêques.

Pour la CENCO, il est juste et urgent que des sanctions exemplaires soient prises à l’encontre de ceux qui ont torturé, blessé et tué nos concitoyens ainsi que de ceux qui ont délibérément profané nos églises, lieux saints consacrés à la prière et à la rencontre avec Dieu.

La CENCO dénonce également toute tentative de division de l’Episcopat congolais orchestrée à des fins politiciennes.

« L’Episcopat congolais ne peut se diviser ni être dédoublé comme des partis politiques. Partageant les joies et les peines de leur peuple, les Evêques membres de la CENCO restent solidaires les uns des autres dans une communion effective et affective. Nous demandons au  Peuple congolais de ne pas se laisser influencer  par cette campagne dont les auteurs ignorent superbement sa souffrance. Nous l’invitons à demeurer débout et vigilant, à prendre son destin en mains et à barrer pacifiquement la route à toute tentative de confiscation ou de prise de pouvoir par des voies non démocratiques et anticonstitutionnelles », souligne le même communiqué.

DEPECHE.CD