RDC-Kongo Central : les agents de la SCPT réclament 33 mois d’arriérés de salaire

RDC-Kongo Central : les agents de la SCPT réclament 33 mois d’arriérés de salaire

Il y a 3 mois Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 14 mai 2019)-Les agents de la Societe Commercialisation des postes et télécommunications (SCPT) sont en grève depuis lundi dans la ville de Matadi.

Ils réclament 33 mois d’arriérés de salaires. Pour se faire entendre, les travailleurs ont bloqués tous les accès de leur bâtiment.

Les agents de la SCPT du Kongo Central accusent aussi Gaston Bwanda Idumbo, leur directeur provincial, de laxisme. Allégation que Gaston Bwanda Idumbo rejette.

Il indique avoir saisi sa hiérarchie pour alerter de la situation qui prévaut sur place.

Le Directeur provincial implore ses collaborateurs à reprendre le travail en attendant une réponse de leur bureau de Kinshasa.

Faute de ressource, Gaston Bwanda Idumbo confie que la SCPT Kongo Central ne vit que des frais de loyers de ses locaux.

A ce jour, conclut il sur 750 boîtes postales de Matadi seules 6 sont opérationnelles.

Les agents eux conditionnent toute reprise de travail par le payement des arrières de salaire.

Guy R Mandefu /DEPECHE.CD