[RDC-Kolwezi] Patrick Thierry André Kakwata rend compte à sa base et réconforte les veuves 

[RDC-Kolwezi] Patrick Thierry André Kakwata rend compte à sa base et réconforte les veuves 

Il y a 2 semaines Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 11 septembre 2018)-Le Président National du Parti du Mouvement des Réformateurs Libéraux a foulé le sol de Kolwezi le week-end dernier. Trois objectifs majeurs sont à la base de ce déplacement, premièrement rendre compte à sa base qu’il considère comme ses patrons,  deuxièmement  voler au secours des mamans veuves de ce coins du pays qui sont confrontées à plusieurs problèmes et troisièmement rencontrer toutes les couches de la population pour échanger.


Accueilli par des milliers  des militants et sympathisants du MRL, Kakwata a expliqué les raisons de sa mission dans son fief électoral. « Vous devez savoir que toute cette population est venue pour démontrer que je suis un fils de Kolwezi. J’ai toujours dit que la population est mon « patron », c’est elle qui m’a donné du travail. Et je reviens pour rendre compte. Il y a beaucoup des choses qui se sont passées à Kinshasa, aujourd’hui, il y a le dossier Emmanuel Ramazani Shadary qui remplacera peut être le Président de la République si Dieu le veut. Je dois expliquer à mon « patron » pour qu’il sache comment ça s’est passé. Comment est-ce que nous sommes arrivés au choix d’Emmanuel Ramazani Shadary. Mon patron a besoin de la vérité », a-t-il expliqué devant la presse.


Aussitôt arrivé, Patrick Thierry André Kakwata a été ovationné par la base, l’obligeant ainsi à parcourir un long trajet à pied.


Kakwata vole au secours des veuves
Le député élu de Kolwezi reste reconnaissant envers les mamans veuves qui lui ont fait confiance. Comme un enfant, Kakwata n’est pas rentré mains bredouilles chez ses parents, dans sa gibecière, des poissons, farines, argent et pagnes qu’il a lui-même remis à ces différentes mamans. D’abord, cet élu a pris part active à la prière organisée par ces veuves avant d’échanger avec elles.


« Le début de ma carrière politique, j’ai eu beaucoup de soutien de ces mamans veuves sur le plan spirituel. Et si bien qu’aujourd’hui je reconnais que leurs prières ont fait en sorte que Dieu du Ciel exauce et que je sois moi, fort aujourd’hui. Je ne peux pas oublier d’où je viens. On se perd, c’est quand on oublie ses origines et moi mes origines, je les tire de la bénédiction de ces Mamans, de la bénédiction de ces veuves. Regarder l’âge de ces veuves, mais le28 novembre 2011, elles se sont levées à 5h du matin pour aller voter Kakwata. Alors pourquoi je ne peux pas être reconnaissant ? », S’est-il interrogé.
Les doléances de mamans
Profitant de la présence de leur fils, ces mamans ont étalé les problèmes auxquels elles font face. « Nous les veuves, nous sommes maintenant obligées de payer les impôts. Nous pensions toujours à toi, et nous nous demandons qui va nous aider avec l’argent pour payer les impôts, nous pauvres femmes, nous sommes nombreuses et ce problème nous préoccupe », a dit l’une des mamans.


Motivé à réagir positivement aux doléances de ses mamans, Patrick Thierry Kakwata promet de revenir pour trouver des solutions urgentes à ce problème.

 

DEPECHE.CD