RDC-Kinshasa : Richie lontulungu favorable à la construction des marchés pour résorber les vendeurs ambulants

Il y a 4 semaines Non Par La rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 22 Mai 2019) une petition des responsables des organisations de la société civile pour rétablir les vendeurs victimes des casses des éléments de la police le long des artères principales  en gestation.

Déplorant ces scènes de casses ayant touché la majorité des acteurs du secteur informel nourriciers de nombreuses familles dans la capitale, Richie Lontulungu représentant de la haute académie de la société civile préconise la construction des marchés par les privés en vue de contenir cette masse laborieuse.

Ce philosophe propose l’élaboration des projets de création d’emploi pour résoudre tant soit peu les 70 pour cents des problèmes relevant du secteur informel.

« Pourquoi c’est dans mon pays où lorsqu’on apprend la visite des personnalités étrangères telle que la Présidente de l’Éthiopie, l’on se met à chasser des vendeurs ambulants, à casser les étalages sur les routes avec violence et vol. Et tout ça, dans le but de masquer cette facette peu agréable du pays. Après le départ des délégations, l’Etat ne fournit aucun effort pour abriter ces gens qui finissent par rentrer sur la voie se demande-t-il ».

Bien, l’Etat Congolais, comme toujours, « peut bien se vanter d’être parvenu à peindre ses murs, et que ses hôtes soient répartis avec l’image de Kinshasa la belle, mais ce sont des familles entières qui en paient le prix chaque fois. Dire non à l’Etat prédateur. Il faut résoudre des problèmes durablement et non les esquiver où les feindre », a-t-il conclu sa réflexion.

Lionel /DEPECHE.CD