[RDC-Journée Internationale des enfants victimes d’agression] 80 cas d’agression et 21 cas de Kidnapping  enregistrés au Nord Kivu

[RDC-Journée Internationale des enfants victimes d’agression] 80 cas d’agression et 21 cas de Kidnapping enregistrés au Nord Kivu

Il y a 3 semaines Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !
(Kinshasa, le 4 juin 2018) – Le monde entier célèbre ce lundi 4 juin  la journée internationale des enfants victimes innocentes de l’agression. Cette journée précède celle du 16 juin de chaque année qui rappelle le massacre des enfants de SOWETO en Afrique du Sud. Le parlement d’enfants du Nord Kivu dresse un bilan sombre au sujet des agressions des enfants pour le semestre de janvier à mars 2018 : 65 enfants ont été victimes d’agression dans le territoire de Rutshuru dont une fille de 17 ans menacée de mariage forcé par ses parents ; 15 cas d’agression dans la ville de Goma ; 11 cas de Kidnapping d’enfant à Goma et 10 cas à Rutshuru.
Le Président du Haut conseil du PARDE au Nord Kivu, Maître AMADI TWAHA a indiqué à Dépêche.cd que des séries des plaidoyers sont en train d’être mené afin de faire respecter les droits des enfants et d’assurer leur protection. La chambre délibérative des enfants au Nord Kivu demande aux autorités compétentes de multiplier les efforts afin de restaurer l’autorité de l’Etat dans la Province surtout dans les zones affectées par les conflits qui touchent les enfants.
Pour ce parlement, il est nécessaire de veiller à l’égalité des droits entre filles et garçons et de renforcer la sécurité partout au Nord Kivu.
« Nous demandons aux autorités de procéder également au traçage de toute communication pour
les réseaux de télécommunications à travers lesquels les inciviques et kidnappeurs exigent des
rançons pour la libération des leurs otages parmi lesquels les enfants » a conclu AMADI TWAHA.
DEPECHE.CD