[RDC-Insécurité à Batangi Mbau] Les forces vives exigent le retrait de la Monusco

[RDC-Insécurité à Batangi Mbau] Les forces vives exigent le retrait de la Monusco

Il y a 6 mois Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 23 février 2019)-Apres les attaques à répétition dans les agglomérations du groupement batangi mbau dont la dernière a coûté la vie à deux civils à Mavivi à quelques centaines de mettres de la grande base de la monusco, les forces vives exigent le retrait de la Monusco.

Pour preuve, cette structure indique que la monusco ne montre pas sa volonté de pouvoir éradiquer l’insecurité dans le territoire de beni souvent théâtre des affrotement des ADF car les civils sont tués même à coter de sa grande base.

Elles ont réitéré leur demande au gouvernement en place de ne pas renouveler le mandat de cette organe.

Djamali moussa, Vice-président de la société civile du groupement batangi mbau indique que les avions de la monusco survolent depuis bien de temps la forêt de Mayangose mais elle n’a jamais su identifier l’enemi qui sème la désolation jour et nuit.

Rappelon que plusieurs attaques des adf à mavivi se soldent toujours par mort d’hommes en depit de la distance qui separe le lieu à la grande base surmilitarisée de la monusco

DÉPÊCHE.CD