RDC : Gouvernance minière, le SARW organise le tout premier « Alternative Mining Indaba » à Kolwezi

0
394

(Kinshasa, le 23 Mai 2017) – La bonne gouvernance du secteur minier est le sujet phare de ce forum souvent tenu par la société civile à Cap Town, en Afrique du Sud. Cette fois open society initiative (Osisa) avec ses partenaires et la bénédiction du Gouvernement congolais tient ces assises en RDC, précisément à Kolwezi chef-lieu de la Province du Lualaba. Pourquoi là?

A cette question, le Gouverneur de cette province a confié que la chose n’est pas anodine puisque le gros des entreprises minières au pays s’y trouvent.

La République Démocratique du Congo possède des minerais abondants et diversifiés. Les ressources sont inégalement réparties sur l’ensemble du pays. Le Code Minier de 2002 a attiré un grand nombre d’investisseur, signale le SARW dans son document introductif de ce rendez-vous qui se tiendra de ce 23 mai au jeudi 25.

Pendant ces trois jours, confie Georges Bokondu, cordonnateur SARW, l’’objectif principal de l’Alternative Mining Indaba/RDC est de promouvoir un secteur minier congolais propice, transparent, équitable et responsable du social et de l’environnement.

Il sera pour ce faire question de fournir une plate-forme pour les discussions à toutes les parties prenantes impliquées dans le secteur minier pour engager une discussion franche sur la valeur des minerais pour les pauvres congolais. D’ici ce jeudi, les recommandations de ces assises seront dévoilées.

« Nous attendons des résolutions fortes pour résoudre le problème que nous avons de la précarité. Chaque fois que je rencontre les opérateurs je leur dit que le peuple est devenu très lucide… Cette mauvaise gouvernance dans les mines affecte celle du pays et au finish le Chef de l’Etat en subit l’effet injustement… « , dixit Richard Muyej Mangez Mans Gouverneur du lualaba.

DÉPÊCHE.CD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here