[RDC-Fichier électoral corrompu] Plus de six mille candidats députés sont sans empreintes

[RDC-Fichier électoral corrompu] Plus de six mille candidats députés sont sans empreintes

Il y a 1 semaine Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 6 décembre 2018)- Cette révélation a été faite ce mercredi 5 décembre aux ondes de la Radio Top Congo FM par Seth Kikuni, candidat à la présidentielle qui devra avoir lieu ce 23 décembre 2018.

Il a, en effet, indiqué qu’au cours d’une réunion entre la CENI et les candidats présidents de la République, Corneille Nangaa les a formellement expliqué qu’il serait très dangereux d’extirper du fichier électoral plus de dix millions d’électeurs sans empreintes digitales que beaucoup considèrent comme des enrôlés fictifs.

À en croire Seth Kikuni, le président de la CENI a donné pour justification le fait que plus de six mille candidats à la députation nationale et même provinciale sont du nombre d’enrolés sans empreintes digitales et donc fictifs. Quelques têtes parmi les 21 prétendants à la magistrature suprême seraient considérés par ce fait, a fait connaître la centrale électorale lors de cette réunion.

Pour l’heure, hormis la problématique sur la machine à voter, la classe politique demeure aussi divisée sur cette question du fichier électoral corrompu. Là où certains ont décidé de foncer tel quel, d’autres exigent, avant la tenue des scrutins, l’extirpation d’environ dix millions d’enrôlés fictifs dont la plupart sont sans empreintes.

Par ailleurs, il faut rappeler que la CENI dénombre plus de quinze mille candidats pour la députation nationale et plus de dix-neuf mille pour la provinciale.

DÉPÊCHE.CD