[RDC-ESU] Menace de grève à l’IFASIC : Steve Mbikayi calme le jeu, les cours reprennent ce samedi  !

[RDC-ESU] Menace de grève à l’IFASIC : Steve Mbikayi calme le jeu, les cours reprennent ce samedi !

juin 1, 2018 Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 1er juin 2018) – Aussitôt appris la nouvelle faisant état des menaces de grève des corps scientifiques et administratifs de l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication, IFASIC en sigle, le Ministre de l’ESU, Steve Mbikayi s’y est rendu personnellement pour échanger et trouver une solution pacifique. A l’IFASIC, le Patron de l’ESU a communié avec les représentants des corps scientifiques, académiques et administratifs et à l’issue de ces échanges, un compromis a été trouvé. Il n’y a plus des grèves, Steve Mbikayi a convaincu ses interlocuteurs, les cours reprennent ce samedi à l’IFASIC. 

Devant la presse, les deux parties ont dit leur volonté de trouver une solution à l’amiable. Le Professeur Bernard Munsoko qui parlait au nom de tous les corps (académiques, scientifiques  et administratifs) a reconnu qu’il y avait aussi un problème d’information au sujet des démarches relatives au manque à gagner créé par le paiement de frais académiques au taux de 920 FC.

« Le Ministre nous a donné les informations nécessaires, et il a promis que le gouvernement va résoudre le problème du manque à gagner avant la fin de ce mois, et donc nous allons reprendre les cours dès demain », a-t-il dit.

Pour sa part, le Patron de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Steve Mbikayi a salué l’esprit d’écoute des professeurs et des corps scientifiques et administratifs qui ont, dans le cadre du dialogue permanent, accepté de négocier avec la tutelle.

« Le Chef de l’État avait déjà instruit le gouvernement pour que le problème du manque à gagner soit réglé. et donc, il n’y a pas des raisons d’aller en grève car la solution sera trouvée avant même la fin de ce mois de juin. Il n’y a pas des grèves à l’IFASIC,  les cours reprennent demain samedi », a rassuré Steve Mbikayi.

 

 

DEPECHE.CD