[RDC-Enjeux politiques en RDC] Le grand Katanga veut dicter sa loi

[RDC-Enjeux politiques en RDC] Le grand Katanga veut dicter sa loi

Il y a 1 semaine Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !
(Kinshasa, le 12 juillet 2018) – A quelques mois des élections présidentielle et législatives tant nationales que provinciales, toutes les forces vives affûtent leurs armes pour réaliser de meilleurs scores. Pour les Katangais, pourtant, les ambitions vont au-delà de la simple victoire aux élections. Les fils du Katanga veulent contrôler totalement le pouvoir politique en République Démocratique du Congo.
Telles des fourmis, elles agissent en silence mais peaufinent de grandes stratégies. Les notabilités katangaises se sont réunies à Kinshasa les jeudi et vendredi de la semaine passée pour lever de grandes options sur le lendemain politique du Congo. Certaines indiscrétions des salons huppés de la sphère politique ont révélé que la problématique du dauphin du Président de la République a été discutée au cours de cette grande rencontre organisée par la Dynamique pour l’Éveil de la Conscience Katangaise, DECK en sigle.
Les infos qui ont fuité de cette retrouvaille laissent entendre que les hautes notabilités katangaises voudraient contrôler au moindre détail tous les tuyaux du pouvoir. Rien ne doit plus leur échapper. Ces dignités du Katanga prétendent mériter une position géostratégique particulière du fait que leur terre (le Grand Katanga) est le poumon de l’économie congolaise et leurs têtes le cœur de la stratégie politico-militaire congolaise.
Des vérités ont été dites sans faire sous la dentelle au cours de ces échanges. Ne se considérant presque pas comme  d’autres associations tribales, la DECK veut donner son point de vue dans toutes les grandes décisions de l’Etat et être entendue sur toute question portant sur l’intérêt supérieur de la nation.
Henri Mova, Vice-premier ministre de l’Intérieur et Sécurité, Me Jean Mbuyu, Conseiller spécial du Président de la République en matière de Sécurité, Séraphin Ngwej, Ambassadeur itinérant du Chef de l’Etat, Henri Yav, Ministre des Finances, Félix Kabange, Ministre de l’aménagement, Âgée Matembo, Vice Ministre des Affaires Étrangères, Aimé Mukena, Ministre des Hydrocarbures,  Général John Numbi, Papy Pungu, Félix Momat,…sont parmi ceux-là qui ont pris part à cette surprise activité. A côté d’eux, des parlementaires, des journalistes, des hommes religieux, des professionnels des médias, des jeunes katangais ayant marqué la scène politique par leurs empreintes indélébiles.
Une certaine opinion pense déjà que le futur candidat Président de la République de la Majorité présidentielle et du FCC pourrait provenir du Katanga.
DEPECHE.CD