[RDC-Elections sénatoriales 2019] Le jeune Glinschert NYAFE s’engage dans la course et milite pour un Sénat fort et combatif

[RDC-Elections sénatoriales 2019] Le jeune Glinschert NYAFE s’engage dans la course et milite pour un Sénat fort et combatif

Il y a 2 mois Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 14 mars 2019)-« L’enjeu majeur pour notre République, c’est d’avoir à côté d’une Assemblée Nationale, un Sénat qui soit fort et combatif en phase avec les préoccupations de tous nos élus de nos territoires ». C’est, en effet, la motivation première de NYAFE MPELAMA Glinschert, candidat Sénateur en République Démocratique du Congo dont les élections interviendront ce 16 mars.

Jeune compétent et politique, le choix qui l’a porté aujourd’hui à candidater comme sénateur est l’absence des jeunes à cet hémicycle qui à l’heure actuelle constitue, selon lui, une assemblée de modernité et d’innovation.

La RDC en quête des voies et moyens pour gagner le cap de l’émergence sur les enjeux de la digitalisation, « j’aurai le devoir au Sénat d’insuffler des idées nouvelles… », promet-il sans avoir la prétention de porter la meilleure vision pour ce pays.
Pour la présente législature, Glinschert NYAFE axe sa participation sur 4 principaux fondements à savoir, la loi sur les personnes du 3ème âge, la loi sur les chefs de terre, la loi sur la gestion de Génie Congolais et la loi sur l’Eco-citoyenneté.

« Moi Sénateur, je proposerais une loi sur l’éthique écologique. Si vous achetez un bien posez-vous toujours la question de savoir, quel est le coût écologique qui se cache derrière ce bien ? Un éco-citoyen vaut un économe averti à toutes fins utiles ».
Ce jeune économiste est d’avis que « le sénat ne doit pas donner l’image d’une assemblée de perpétuels cacochymes ».
Portrait
NYAFE MPELAMA GLINSCHERT est né le 19 octobre 1988 à Gbadolite, licencié en économie de l’Université Pédagogique Nationale, mention Grande Distinction , Retenu Assistant à la faculté des sciences économiques de l’Université Pédagogique Nationale (UPN) et à PROGRESS UNIVERSITY KINSHASA –EAST (PUKE).
Le jeune économiste intègre en juin 2016 l’équipe des jeunes chercheurs à la Banque Mondiale, puis il va impressionner le milieu de la Banque.

2 ans plupart grâce à son encadreur Emmanuel Pinto Moreira l’économiste en chef de la Région MENA ( Moyen Orient et Afrique du Nord) depuis Washington ils vont reussir à rapprocher 30 Universités à travers le monde de la Banque Mondiale.

Sur le plan associatif, le jeune compétent et politique est le Fondateur et Coordonnateur de la NEEC consulting, un incubateur des jeunes talents. Polyglotte, il parle français et anglais. Il est d’un idéal chrétien.

Son style de sénateur, celui au chevet ce jour de Son peuple cher du Congo, un pays d’avenir et une terre d’espoir au cœur de l’Afrique.

Pour rappel, NYAFE MPELAMA GLINSCHERT est candidat numéro 23 sur la liste ADU pour le compte du Front Commun pour le Congo.

 

DÉPÊCHE.CD