[RDC-Élections des gouverneurs] Kasaï Oriental : Jean Maweja Muteba sûr de l’emporter

[RDC-Élections des gouverneurs] Kasaï Oriental : Jean Maweja Muteba sûr de l’emporter

Il y a 2 semaines Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 12 mars 2019)-Si les élections des sénateurs ont lieu ce vendredi 15 mars au cercle Kashala Bonzola situé en bodine II dans la commune de la kanshi, celle des gouverneurs aura lieu le 26 mars prochain.

Après plusieurs contestations au sein de 11 élus de l’UDPS à l’assemblée provinciale autour de la candidature de Jean Maweja Muteba présenté par le directoire national, l’entente semble être trouvée à l’issue de la plénière du lundi 11 mars qui a porté Ives Muamba Kadima a la présidence.

Dans sa casquette de député provincial le mieux élu sur la liste de l’UDPS dans la circonscription de Mbuji-mayi, le député Jean Maweja Muteba était sur place et a accepté de donner sa voix à dépêche.cd.
Selon lui, plus de suspens sur l’unanimité de sa candidature à la tête de l’exécutif provincial du kasaï oriental car le parti a tranché.

 » Je crois que vous avez suivi comme moi la plénière, tout le monde comprend maintenant qu’il faut se plier à la décision du parti car sans celui-ci, la base ne porterait pas son choix à eux « , a-t-il fait savoir
Selon lui, personne ne peut arrêter le temps de Dieu, l’aire est à l’Amour, la cohésion et le pardon car la victoire au gouvernorat sera celle de l’UDPS et de tous ses membres.
 » Point n’est question de se lancer dans une lutte de positionnement car ce n’est pas l’argent que l’on manque pour faire la politique. Que les collègues se souviennent de ma fidélité et lutte au parti depuis plusieurs années, même le patriarche Étienne Tshisekedi wa Mulumba en est conscient dans son cercueil », a-t-il poursuivi.
Signalons que la candidature de ce cadre de l’UDPS est contestée par ses paires pour plusieurs raisons dont le niveau d’études, manque de considération vis-à-vis de la base locale et le langage incontrôlé devant ses collègues.
Un envoyé spécial de l’UDPS à Mbuji-mayi a même mené plusieurs consultations sans succès même si celle du lundi 11 mars avant plénière était la bonne car les contestataires ont été recadré et ont accosté par une coalition UDPS/RDT pour la constitution du bureau définitif de l’hémicycle provincial.

 

DÉPÊCHE.CD