[RDC-Ebola à l’équateur] Le MRL de Patrick Kakwata rend grâce à Dieu pour l’évolution de la situation

[RDC-Ebola à l’équateur] Le MRL de Patrick Kakwata rend grâce à Dieu pour l’évolution de la situation

Il y a 4 mois Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !
(Kinshasa, le 10 juin 2018) – Le Samedi 9 Juin dernier,  le MRL de Patrick Thierry André Kakwata a rendu grâce à Dieu pour l’évolution de la situation de l’épidémie à virus Ebola dans la province de l’Equateur.  Cela, à travers une messe d’action de grâce dite à notre dame de Fatima. Une occasion pour les cadres, militants et sympathisants du MRL de confier les compatriotes vivant à l’Equateur entre les mains du Très-Haut, afin de les mettre à l’abri de l’épidémie qui  est en train d’être maitrisée le ministère de la santé publique.
« Le MRL a organisé en l’église Notre Dame de FATIMA, une messe d’action de grâce à l’intention de nos compatriotes victimes de l’épidémie à virus EBOLA. C’est un acte patriotique qui prouve suffisamment que le MRL met l’homme au centre de toutes ses actions. C’est aussi un acte qui confirme l’espérance du ciel dans le cœur de tous les vivants. C’est le cri plein de joie que lançait Saint Cyprien au troisième siècle »,   a dit Patrick Thierry André Kakwata.
En outre, poursuit-il, le MRL a dépêché ce samedi une délégation à Mbandaka conduite par la Présidente Nationale de la Ligue des Jeunes pour une campagne de sensibilisation de la population contre ce fléau dit EBOLA.
Mais avant cela, soit 24h avant, le  Mouvement des Réformateurs Libéraux a procédé  à la présentation de ses candidats aux provinciales et nationales pour la ville de Kinshasa notamment Clarisse Mupoya.
Une manifestation qui a vu plusieurs sympathisants du MRL  adhérer massivement à ce parti cher au député national Patrick Thierry André Kakwata.
Ces personnes ont cru non seulement au discours de l’élu de Kolwezi, mais aussi à son idéologie de réformer dans l’amour.
Car,  dit-il, c’est une des vertus pour le développement de la République démocratique du Congo.
DEPECHE.CD