[RDC- désignation du candidat commun] les opposant congolais face à un défi à relever

[RDC- désignation du candidat commun] les opposant congolais face à un défi à relever

Il y a 4 jours Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 9 novembre 2018)-Les opposants congolais poursuivent leurs pourparlers à Genève ce vendredi 9 novembre afin de désigner un candidat président de la République parmi les quatre validés par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Il s’agit de Martin Fayulu, Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe et Freddy Matungulu. Ce candidat commun représentera l’opposition aux élections du 23 décembre prochain.

Parmis ces candidats cités ci-dessus, s’ajoutent trois autres dont leurs candidatures ont été invalidées, il s’agit de Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba et Adolph Muzito.
Bien qu’ils sont vers le dernier virage pour la désignation de leur représentant aux élections, ces grandes fugures de l’opposition sont devant un défi à relever car, ils doivent aussi convaincre leur militants au pays.

Rappelons que ces opposants ce sont mis d’accord sur plusieurs points lors de leur rencontre à Pretoria. Selon certaines sources proches de ces derniers, les travaux sont presque fini, ils ne reste que le partage des responsabilités pendant la campagne électorale et après les élections, s’ils les remportaient.
Quant à Martin Fayulu, il précise que cette union de l’opposition est un « ticket à sept », l’opposition avait échoué à s’unir autour d’Etienne Tshisekedi en 2011, et cela avait provoqué une dispersion de voix, mais cette fois, ça ne sera plus le cas. Explique-t-il

 » Ni boycott ni parodie d’élection « 

Fayulu a également éclairé l’opinion sur les dires des certains cadres de l’UDPS qui pointaient la mauvaise foi de candidats non validé voulant pousser au boycott des élections. A ce point, il s’est exprimé en précisant qu’il n’y aura »ni boycott, ni parodie d’élection, nous voulons les élections conforme à la loi électorale et au calendrier  » a-t-il précisé.

DEPECHE.CD