RDC-Course au perchoir du sénat : « Bahati est un moindre mal » (Bavon Mbuyi Mukuna)

RDC-Course au perchoir du sénat : « Bahati est un moindre mal » (Bavon Mbuyi Mukuna)

Il y a 6 jours Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 12 juillet 2019)-Les réactions fusent de partout pour analyser l’actuelle crise qui sévit au sein du Front Commun pour le Congo au sujet du choix porté sur Tambwe Mwamba comme successeur de Léon Kengo Wa Ndondo à la tête de la chambre haute du parlement.

Pour Bavon Mbuyi Mukuna, député de l’UDPS Kasaï oriental, avoir un président du sénat comme Alexis Ntambwe Mwamba c’est donner une mauvaise image aux puissances étrangères car étant sous sanctions.
 » Bahati, c’est le moindre mal qui doit l’emporter. Thambwe Mwamba est sous sanctions et a beaucoup des problèmes avec les puissances étrangères, son histoire est aussi plus mauvaise que celle de Bahati », a-t-il déclaré.

Ce cadre de l’UDPS demande aux élus des élus de prendre leurs responsabilités légales en élisant le moindre mal car la démocratie veut aussi que chacun se porte garant de sa décision.

« Cette histoire du respect de mot d’ordre vient d’où? Nous sommes dans un état démocratique, Moi je salue le courage de Bahati et estime que les sénateurs responsables peuvent le soutenir et doter la haute chambre du parlement congolais d’un monsieur qui n’a rien à se reprocher vis-à-vis de puissances étrangères car des lobbies peuvent nous venir par là » Bavon Mbuyi.

 

Signalons que Modeste Bahati a été exclu de cette plate forme politique dont l’autorité morale est Joseph Kabila. Mais, maintient toute fois sa ferme détermination de gagner le perchoir du sénat face au candidat Alexis Ntambwe Mwamba soutenu par le Front commun pour le Congo.

 

Jean Baptiste Kabeya/DEPECHE.CD