[RDC-Contrôle Parlementaire] Toussaint Alonga plaide pour l’adoption d’un collectif budgétaire au parlement face à la hausse des prix des matières premières

[RDC-Contrôle Parlementaire] Toussaint Alonga plaide pour l’adoption d’un collectif budgétaire au parlement face à la hausse des prix des matières premières

Il y a 3 mois Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !
(Kinshasa, le 21 Avril 2018) – S’appuyant sur l’article 138 de la constitution, le député national Toussaint Alonga a déposé le vendredi 20 avril au service des courriers du Bureau de l’Assemblée nationale, une question orale avec débat contre le ministre d’État, ministre de budget, Pierre Kangudia en rapport avec la plus valu des recettes perçues aux régies financières liées à un nombre des produits miniers exportés par la RDC.
Dans son court propos devant la presse, l’élu du Mont Amba, Toussaint Alonga estime  que l’institution Assemblée Nationale,  qui,  en outre,  est l’autorité budgétaire doit avoir la traçabilité sur la plus valu liée à la hausse de près de 50% de prix de vente du  cobalt au marché mondial ce qui doit aussi avoir de l’incidence au Budget 2018 voté dont le prix du cobalt était arrêté à 46000$ la tonne.
Une autre préoccupation de ce député national Toussaint Alonga porte sur l’urgence de l’adoption d’un collectif budgétaire au parlement face à la hausse des prix des matières premières de la rdc.
Toussaint Alonga constate aussi que le gouvernement s’est mué en un banquier pour la simple raison que les recettes budgétaires sont effectuées au taux du jour tandis-que les dépenses gardent un taux inférieur.
DEPECHE.CD