[RDC- Confirmation de Fatshi] Les menaces de Martin Fayulu inquiètent …

[RDC- Confirmation de Fatshi] Les menaces de Martin Fayulu inquiètent …

Il y a 7 mois Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 20 janvier 2019)-« Au regard de l’article 5 de la Constitution qui dispose clairement que « la souveraineté nationale appartient au Peuple. Tout pouvoir émane du Peuple qui l’exerce directement par voie de référendum ou d’élection« , je me considère désormais comme le seul Président légitime de la République Démocratique du Congo. Dès lors je demande au Peuple congolais de ne pas reconnaitre tout individu qui se prévaudrait illégitimement de cette qualité ni obéir aux ordres qui émaneraient de lui ». C’est ce qu’a laissé entendre Martin Fayulu, candidat malheureux à l’élection du 30 décembre 2018, après la proclamation de Félix Tshisekedi comme 5e Président de la RD. Congo par la Cour Constitutionnelle dans la nuit du 19 au 20 janvier 2019.

 

Des résultats qui confirment ainsi ceux publiés par la Centrale Électorale il y a 10 jours. Pour le candidat de la coalition Lamuka, la Cour vient de confirmer qu’elle est au service d’un individu et d’un régime dictatorial…

Pour cela, « je demande, par ailleurs, à la Communauté internationale de ne pas reconnaître un pouvoir qui n’a ni légitimité ni qualité légale pour représenter le Peuple congolais », a-t-il tonné dans une déclaration faite quelques minutes après le verdict de la plus haute juridiction du pays.
Rappelons que Martin Fayulu a introduit un recours à la Cour Constitutionnelle au nom de la Dynamique de l’Opposition qui a été jugé recevable mais non fondé pour défaut de qualité et vice de procédure. Fayulu et Théodore Ngoy étaient les seuls présidentiables à introduire une requête auprès de la Cour.

DEPECHE.CD