[RDC-climat des Affaires DB 2020] La mise en oeuvre de la feuille des routes validée s’impose (Bahati Lukwebo)

[RDC-climat des Affaires DB 2020] La mise en oeuvre de la feuille des routes validée s’impose (Bahati Lukwebo)

Il y a 3 semaines Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa,le 23 Septembre 2018)-Dans la salle Yvonne de Sultani Hotel de la Gombe, tous les delegués de comité de Pilotage ont suivi avec attention le speach du Ministre du plan relatif aux efforts consentis par la Rdc pour assainir son environnement des affaires en vue de faire venir les investisseurs sur son sol.

En effet, quelques indicateurs dont le commerce tranfrontalier, le reccordement à l’electricité moyenne tension, la creation d’entreprise, le permis de construire, le transfert des Propriétés, le paiement des taxes et impôts, le Reglement de l’insolvabilité et l’exécution des contrats ont fait l’objet des reformes depuis un certain temps pour ameliorer le climat des affaires en Rdc  et aussi permettre au pays de gagner des places lors de la prochaine publication du Rapport  Doing Business de la Banque Mondiale.

Pour ce Membre du Gouvernement, ces reformes institutionnelles et sectorielles, une fois mises en application contribueront efficacement pour atteindre les objectifs fixés c’est à dire faire de la Rdc, un pays emergent en 2030 et en 2060 un pays developpé.

Il en a appelé donc à la conscience de tout un chacun, pour que la feuille de routes validée soit operationnelle.

Pour y parvenir, Bahati Lukwebo trouve qu’il est necessaire qu’une bonne coordination du Processus des reformes soit maintenu au niveau du Gouvernement et de toutes les parties concernées.

Ces propositions des reformes courageuses, systemiques et en profondeur a dit le Ministre du Plan, ont fait l’objet de validation, d’abord au niveau du Groupe d’Experts du climat des affaires, ensuite au niveau des structures des Reformes ciblées et ce jour du 24 septembre 2018 le comité de Pilotage les a approuvées.

Il faut rappeler que la Rdc venait de gagner deux places dans le classement général du dernier rapport de la Banque Mondiale après 5 ans de stagnation soit de la 184ème à la 182 ème place.

 

DÉPÊCHE.CD