RDC-Assemblée nationale : vers une session extraordinaire !

RDC-Assemblée nationale : vers une session extraordinaire !

Il y a 2 mois Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 12 juin 2019) -la convocation d’une session extraordinaire devient de plus en plus inévitable au regard des enjeux de l’heure. C’est ce samedi 15 juin que la session ordinaire de Mars se clôture. Pendant ce temps, le gouvernement tant attendu n’est pas encore mis en place. Toujours pas de fumée blanche du côté de la coalition FCC-CACH. Hors, une fois mis en place, le gouvernement Ilunga Ilunkamba devra être investi par l’assemblée nationale.

Attendue pour cette semaine, la nouvelle équipe gouvernementale n’est toujours pas connue. L’espoir de voir un gouvernement cette semaine s’envole, surtout s’il faut tenir compte du déplacement du Chef de l’Etat qui, en principe, devra signer cette ordonnance. Entre temps, la vie nationale est bloquée, les actuels ministres qui gèrent les affaires courantes ne peuvent nullement prendre des décisions d’envergures.

Au parlement, les députés tournent les pouces car il n’y a pas assez des dossiers à traiter. La semaine dernière, Jacques Ndjoli déclarait du haut de la tribune de l’assemblée nationale : « Sans gouvernement depuis six mois de la publication des résultats, chers collègues, la République est en vadrouille. Le premier ministre étant déjà nommé, nous attendons impatiemment que le gouvernement soit mis en place et qu’il soit investi pendant cette session. Tout est bloqué madame la Présidente ».

Malgré la pression des élus nationaux, la situation demeure inchangée. Etant donné que les choses se font attendre pour cette nouvelle équipe gouvernement, la convocation d’une session extraordinaire devient une nécessité.

 

Kevin Inana/DEPECHE.CD