[RDC-Après sa réunion avec le conseil de sécurité] Élections : L’opposition exige la mise à l’écart de la machine à voter

[RDC-Après sa réunion avec le conseil de sécurité] Élections : L’opposition exige la mise à l’écart de la machine à voter

Il y a 1 semaine Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 7 octobre 2018)-Après sa réunion avec les membres de conseil de sécurité des nations unies, l’opposition congolaise a réaffirmé sa volonté d’aller aux élections mais sans la machine à voter. Aussi, les opposants congolais insistent sur l’inclusivité du processus électoral. Il y a donc les préalables que l’opposition pose avant d’aller aux élections notamment la mise a l’écart de la machine à voter.

Pour Vital Kamerhe, Felix Tshisekedi, Martin Fayulu, Pierre Lumbi, Eve Bazaiba, Delly Sessanga et bien d’autres, le vote electronique n’est pas prevu dans la loi electorale mais aussi il va faciliter la tricherie.
Par la même occasion,  ces opposants ont demandé que soient extirpés, les centaines des fictifs contenus dans le fichier electoral.

Ces leaders, qui se disent prêts à aller aux elections, attendent avoir des garanties pour des scrutins crédibles.
Ils en appellent donc à l’implication attendue du conseil de sécurité.

DEPECHE.CD