[RDC-Après le sit-in des professionnels des médias] Le cas de Peter Tiani demeure sans suite

[RDC-Après le sit-in des professionnels des médias] Le cas de Peter Tiani demeure sans suite

Il y a 3 semaines Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 24 novembre 2018)-Il croupit actuellement à la Prison Centrale de Makala pour ‘‘diffamation, calomnie et imputation dommageables’’ à l’encontre de la famille du Premier Ministre, Bruno Tshibala. Ce sont, en effet, les raisons évoquées par ses tourmenteurs du Journaliste Péter Tiani, jusque là, victime d’une arrestation arbitraire, selon ses proches. A en croire l’opinion, le chef du Gouvernement serait derrière cette affaire.

Il a déjà totalisé plus de trois semaines en détention carcérale. Arrêté depuis le mercredi 7 novembre par un groupe de personnes appartenant, semble-t-il, aux services de sécurité, le Directeur du magazine ‘’Le vrai journal » n’a toujours aucune suite quand à ce dossier.
Il est reproché d’avoir relayé un article du site ‘’scoop-RDC.net‘’ révélant la disparition d’une somme d’argent estimée à 50 millions de Francs Congolais, au domicile du Premier Ministre.
D’où, la présence d’une forte délégation des professionnels de médias ce vendredi 23 novembre 2018 pour exiger la libération inconditionnelle de leur confrère arrêté dans des conditions faisant outrage à la procédure judiciaire et la liberté de presse.

La démarche n’a malheureusement pas obtenue gain de cause. La délégation en sit-in a été renvoyée à la résidence de Bruno Tshibala, prétextant que ce problème n’engage que l’individu et non l’institution qu’est la Primature.
DEPECHE.CD