Nord Kivu-Sécurité : la coordination nationale de la jeunesse inter-communautaire appelle les groupes armés à déposer les armes

Nord Kivu-Sécurité : la coordination nationale de la jeunesse inter-communautaire appelle les groupes armés à déposer les armes

Il y a 3 mois Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 17 mai 2019), La coordination nationale de la jeunesse inter-communautaire de la RDC veut accompagner la mission du chef de l’État, celle de d’éradiquer totalement les groupes armés dans la région.

Ces derniers ont préféré utiliser la voie diplomatique possible qui consiste à sensibiliser les groupes armés qui écument la province du Nord-Kivu.

Au cours de leurs descentes dans différents territoires du Nord-Kivu, la Coordination nationale de la jeunesse intercommunautaire de la RDC (CNJIC) a sensibilisé trois groupes armés actifs dans trois différents Territoires de la province. Il s’agit du NDC RENOVE du chef rebelle Guidon dans le Territoire de Walikale, Les NYATURA dans le Masisi et le MAÏ-MAÏ MAZEMBE dans le Territoire de Lubero.

« Nous sommes allés demander aux chefs de ces groupes armés de déposer les armes avec leurs troupes afin de répondre à l’appel de pacification du chef de l’État. Cela permettra de contribuer à la restauration de la paix au Nord-Kivu » a indiqué à depeche.cd, Benjamin MUSHUNGANYA, président national de la CNJIC/RDC.

Cette organisation de la société civile qui réunit les jeunes de toutes les communautés de la RDC compte organiser au mois de juin prochain dans la ville de Goma au Nord-Kivu une table ronde avec différentes personnalités du Nord-Kivu, Sud-Kivu et le gouvernement national pour parler paix, sécurité durable et cohabitation pacifique dans le Nord-Kivu.

Cette table ronde prochaine sera une occasion pour ces chefs rebelles qui veulent quitter la brousse pour servir dans les rangs des Fardc de présenter leur cahier des charges qui consiste entre autre à la mesure de grâce présidentielle pour intégrer les FARDC.

Dido Kayembe/DEPECHE.CD