Nord Kivu -Lubero : les armes livrées aux miliciens par certains militaires pour attaquer les centres de traitement d’ebola

Nord Kivu -Lubero : les armes livrées aux miliciens par certains militaires pour attaquer les centres de traitement d’ebola

Il y a 2 mois Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 15 avril 2019)-Quatres armes de type AK 47 étaient livrées aux miliciens Maimai par deux militaires Fardc dont un officier au grade de lieutenant et un policier.

L’information est confirmée par l’avocat général militaire du Nord Kivu, le lieutenant colonel Jean Baptiste KUMBU NGOMA. Il a affirmé que ce sont les miliciens Maimai Mazembe qui sont en possession de ces armes.

Cet officier a indiqué à Libregrandlac que les inspecteurs de l’auditorat militaire supérieur du Nord Kivu sont entrain de mener des enquêtes pour déterminer les circonstances de la remise de ces armes aux miliciens.

L’avocat général militaire au Nord Kivu indique que un commandant Fardc au grade de Lieutenant et son garde du corps ainsi qu’un policier sont aux arrêts au chef Lieu du Territoire de Lubero.

À titre de rappel, le centre de traitement d’ebola de Kimbulu,Masereka et Lukanga avaient été attaqués successivement par les hommes armés et un militaire avait été tué par ces porteurs d’armes.

DÉPÊCHE.CD