Nord-Kivu : Après le Kasaï, le Vice-premier Ministre SHADARI met le cap sur le Nord-Kivu où il est attendu ce dimanche

Nord-Kivu : Après le Kasaï, le Vice-premier Ministre SHADARI met le cap sur le Nord-Kivu où il est attendu ce dimanche

avril 22, 2017 Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, 22 avril 2017) – Le Vice-premier Ministre et Ministre de l’Intérieur est attendu à Goma, chef lieu du Nord-Kivu, ce dimanche 23 avril 2017. Selon l’annonce de la cellule de communication du gouvernement provincial du Nord-Kivu, Emmanuel RAMAZANI SHADARI s’y rend pour s’enquérir de la situation sécuritaire qui prévaut dans cette partie du pays.

Après sa tournée à Kananga pour mâter les Kamuina Nsapu, c’est le tour du Nord-Kivu, avec ses guerres multiformes, d’être la cible du patron de l’intérieur.

Cette visite du VPM de l’Intérieur fait suite à la réunion de pacification qu’a tenue le Gouverneur de province Julien Paluku hier à son Cabinet de travail pour la restitution d’une mission à Bwito dans le territoire de Rutshuru après un conflit armé entre HUTU et NANDE.

Au delà de cette problématique inter-ethnique, RAMAZANI SHADARI fera au dossier des miliciens qui entourent les villes de Beni et Butembo essayant de conquérir ces parties de la province du Nord-Kivu.

Notons que le dossier qui est sur la table de la société civile et de la notabilité du Nord-Kivu, c’est l’épineuse question de la délocalisation des ex rebelles Sud-soudanais cantonnés à Munigi, localité qui constitue, selon elles, une menace imminente pour la population environnante en particulier et la province en général.

Selon les observateurs avertis, la tâche semble être plus ardente vu l’immensité des problèmes à laquelle le VPM de l’Intérieur doit faire face.

DEPECHE.CD