Mise en oeuvre CNSA : Le Front qualifie de « Vaudeville » la désignation d’Olengankoy et renonce au poste de Vice-Président

Mise en oeuvre CNSA : Le Front qualifie de « Vaudeville » la désignation d’Olengankoy et renonce au poste de Vice-Président

juillet 24, 2017 Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa 24 juillet 2017) – Sans surprise, le Front pour le Respect de la Constitution (FRC) a fait sa déclaration samedi dernier à la suite de la désignation de Joseph Olengankoy à la tête du CNSA par les délégués des parties signataires de l’Accord du Centre Interdiocésain. Pour la plate-forme, ce choix est une vaste comédie fondée sur l’intrigue et le quiproquo (vaudeville).

Dans le texte lu par le Sénateur Jacques Ndjoli, le Front constate que Joseph Olengankoy ne répond pas aux critères fixés par l’article 12 de l’Arrangement Particulier, à savoir la loyauté Républicaine, le niveau d’études, l’honnête, l’intégrité et la compétence éprouvée.

Le Front pour le Respect de la Constitution a estimé que ce poste devait revenir à une composante ne dirigeant pas une autre Institution de la République par souci d’inclusivité, de neutralité, d’équilibre et de justice, aux fins d’assurer la crédibilité, la transparence, l’intégrité, la régularité du processus électoral mais surtout la certitude de l’organisation des élections à date convenue.

Le Front a aussi demandé au peuple congolais et à ses militants de rester vigilants et de d’apprêter à défendre les prescrits de la Constitution du 18 février 2006,la Résolution 2348 et les acquis de l’accord du centre interdiocésain.

DEPECHE.CD