Kinshasa : l’eau de forage très consommée au quartier Ngomba Kinkusa

Kinshasa : l’eau de forage très consommée au quartier Ngomba Kinkusa

Il y a 2 semaines Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 8 août 2019)-Les habitants du quartier Ngomba kinkusa dans la commune de Ngaliema ont pris le goût et l’habitude de s’approvisionner, désormais, en eau de forages implantés ça et là par des particuliers. Entre temps  l’eau reste un calvaire dans les secteurs tels que télécom, wango, Marine-Kinzonzi, la regideso.

 

Cela fera pratiquement deux décennies que la pénurie d’eau bat son plein dans ce quartier raconte Daniel Kabombo, un natif du coin, rencontré au forage situé sur l’avenue Mbama II vers wango.

« Nous dormons avec des programmes incertains. L’eau coule une seule fois la semaine voire le mois, à des heures tardives et pour une très courte durée, et c’est depuis 20 ans déjà », a-t-il révélé.

Ce,  avant de féliciter et remercier  toutes les personnes qui ont pensé à cette solution alternative.

« Je félicite et remercie infiniment ceux qui  ont songé à nous implanté ce forage, c’est un don salvateur pour toute la communauté », a-t-il dit.

Il sied de souligner que l’eau n’est pas gratuite, un récipient de 20-20L coûte 200FC.

Yvette Kabisa trouvée à l’un des forages vers Télécom bureau, pensant tout de même au coût qu’elle dépense chaque jour, avoue qu’elle n’a pas de choix que de payer car, la regideso sensée répondre à son objectif social les a abandonné à leur triste sort.

« Par jour, je dépense en moyenne 4000fc rien que pour l’eau sans compter à manger », dit-elle.

Malgré la permanence d’eau de forage dont le premier a été érigé, il y a près que deux ans à télécom, Sarah Musumari fait remarquer, pour sa part, que c’est fatiguant de parcourir chaque jour des distances pour avoir l’eau.

 

Cédric Beya/DEPECHE.CD