Kinshasa : Rachidi Bukanga dénonce la politique de « victimisation et de manipulation » de Modeste Bahati

Kinshasa : Rachidi Bukanga dénonce la politique de « victimisation et de manipulation » de Modeste Bahati

Il y a 1 semaine Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 13 août 2019)-Rachidi Bukanga, rapporteur du regroupement politique AFDC-A dénonce ce qu’il qualifie de la politique de victimisation et de manipulation du Sénateur Bahati Lukwebo.

Ce député national s’insurge ouvertement contre les actions menées par Modeste Bahati pour se retrouver dans le prochain gouvernement alors qu’il est exclu du Front Commun pour le Congo.

« Nous avons l’avantage de connaître la politique de victimisation et de manipulation, mais aussi des fausses informations du sénateur Bahati » a-t-laché.

Par ailleurs, il a dénoncé les déclarations tenues par ceux sont restés fidèles à Bahati.

« Tout le monde peut différencier l’afdc comme parti politique et l’adfc-a comme regroupement politique qui est fait privé, constitué de 30 partis politiques conduite actuellement par Néné Nkulu. Le regroupement politique est une coalition des partis politiques qui n’a pas de personnalité juridique et est un fait privé qui peut changer de représentants et se dissoudre à tout moment en fonction de ses intérêts », a-t-il expliqué.

Réaffirmant leur appartenance au FCC, il a invité la classe politique à  observer  le principe qui dirige la moralisation de la vie politique tel que respect des engagements, fidélité et transparence, a-t-il lancé.

Sans ambages, Rashidi Bukanga dit « attendre cette fois-ci les sons de cloches des députés que Modeste Bahati prétend avoir dans son groupe en lieu et place de gens qui sont de son territoire natal ».

 

Cédric Beya/DEPECHE.CD