Kinshasa-Presse: la commission syndicale de l’UNPC porte plainte contre Jean Marie Kassamba

Il y a 1 semaine Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 12 avril 2019)-La plainte est contenue dans une correspondance adressée au Président de l’UNPC à Kinshasa/Gombe contre signé par le Président de la Commission de Formation professionnelle et Syndicale de l’UNPC, Joël Cadet NDANGA avec quelques journalistes lesés de Télé50 ce vendredi 12 avril 2019, pour violation des articles 14, 19, 20 et 21 du Code de déontologie et d’éthique du Journaliste Congolais.

En tant qu’autorité ordinale, Jean-Marie Kassamba aurait privilégié les instances d’autorégulation dont il est Président sectionnaire à Kinshasa, pour résoudre les problèmes avec ses confrères et consœurs œuvrant au sein de son entreprise de presse que de les traduire devant les instances judiciaires.

Selon l’esprit de cette lettre dont une copie est parvenue à dépêche.cd, cette attitude risque de constituer un précédent fâcheux dans la lutte pour la dépénalisation des délits de presse que cherche la corporation en déniant l’autorité du tribunal des pairs.

Pour Joël Cadet NDANGA, Le PDG de télé 50 en tant que Président de l’UNPC ne devrait pas faire embarquer ses sociétaires comme du bétail dans des véhicules de la police dont les femmes journalistes dans des conditions inhumaines et ce, sans mandat de comparution.

Notons que la plainte a été déposée ce vendredi 12 avril 2019 à 14 heures, au siège de l’Union Nationale de la Presse du Congi, sis avenue de la presse, Immeuble Moanda, 2ème niveau, à côté de nouveaux locaux de JED.

DEPECHE.CD