Kinshasa: ça chauffe au marché central, les grévistes au bord de la patience

Kinshasa: ça chauffe au marché central, les grévistes au bord de la patience

Il y a 2 mois Non Par La rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

 

(Kinshasa, le 13 Mars 2019)-troisième jour de grève, troisième jour d’intenses revendications des travailleurs des chinois et  indo-pakistanais au Centre-ville, dans la capitale rd-congolaise.

Après le Marché Central, ce mercredi 13 Mars 2019 la situation s’est empirée. Ces employés qui revendiquent l’amélioration des conditions de travail et des salaires, empruntant divers itinéraires, se sont retrouvés le long de l’avenue Bokassa, dans la commune de Barumbu où se trouvent les grands entrepôts de certaines sociétés pharmaceutiques et cosmétiques et même les résidences privées des Pakistanais.
Chants et cris de colère ont été entonnés et des pneus brûlés.
Sur l’avenue Tabora notamment devant les entrepôts de « Prince pharma » et « Shalina », ont eu lieu quelques jets de pierres à l’entrée de ces parcelles avant qu’une équipe de la police n’intervienne pour disperser la foule devenue nombreuse.
Pour plusieurs travailleurs, aucun magasin concerné par la grève ne sera ouvert jusqu’à ce qu’ils trouvent solution. Rappelons que ces mouvements ont débuté  le lundi 11 Mars dernier.

DEPECHE.CD