Kabinda : la route nationale n°2 plus qu’en danger

Kabinda : la route nationale n°2 plus qu’en danger

Il y a 2 mois Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 12 mars 2019)-Actuellement, l’UNILO et l’Institut Shabana dans la province de Lomami sont menacés d’effondrement à cause de la route nationale n°2, coupée en pleine ville de Kabinda, en son tronçon Beena Kasongo jusqu’à l’Université de Lomami.

Cette principale artère reliant les habitants de plus d’une commune de Kabinda à la Ville ainsi qu’au Grand Marché, connaît cette triste situation, depuis plusieurs mois.

Le ravin s’aggrave, et les habitants exigent réparation. Le cri d’alarme général a donc été adressé aux autorités politico-administratives du pouvoir central en vu de limiter les dégâts.
L’impraticabilité de cette voie routière est un véritable casse-tête pour tous les commerçants circulant entre les villes de Mbuji-mayi, Kabinda, Kananga-Tshikapa, Kikwit-Kinshasa, Lubao-Kongolo-Lusambo, Kamina-Kolwezi,… Toutes choses restant égales, par ailleurs, l’urgence s’impose.
DEPECHE.CD